jeudi 10 octobre 2013

Hommage a André Gadisseur

C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès d'André Gadisseur, il fut mon prof de math, physique et chimie entre 1966 et 1969 à l'école d'horticulture de Liège
En fait, il fut pour moi beaucoup plus qu'un simple prof, car à cette période troublée de ma vie, il a su me donner les coups de pieds au derrière qui m'ont empêcher de mal tourner
A l'instar de Bécau, je puis dire ce "ses coups de pieds au cul m'ont rapporter de l'or"

A ses moments perdus, il lui arrivait de gratter la guitare, défenseur de notre langue wallonne il à écrit quelques merveilles et à même remporter dans les années 80 un prix au concours de la chanson wallonne
L'album "Wallon chante" reprenant les lauréats contient deux perles, 'A m'aisse di scole et tchén d'corote"
Il a aussi publié un magnifique album, "C"ou qu'ji sos" d'où j'ai extrait le très beau texte publié ci dessous

Le chardon et la rose:

C'était un vieux chardon
Amoureux d'une rose
Lui plein de neige au front
Et l'autre à peine éclose
Vivant dans un jardin
Buvant la même rosée
Celle qui tombe mâtin
Au plus beau de l'été
Dites moi papillons
Et abeilles volages
Si le nectar est bon
Regardez-vous aux âges
La rose était de l'année
Du soleil du printemps
Les hivers ont chassés
Sur le chardon leurs vents
Il vieillissait tranquille
Au coin du petit bois
Mais la rose fragile
Mit son coeur en émois
Dis moi rose si belle
Sent-tu donc aussi bon
Et tes épines sont elles
Aussi pures qu'un tendron
Le chardon s'avança
Et vint toucher la rose
Mais les hommes étaient là
Et leur idylle fut close
Le chardon arraché
Pourrit sur le fumier
Et la rose cueillie
Dans un vase se flétrit
Que l'on soit jeune ou vieux
Qu'on ait même des épines
L'homme rend tout malheureux
Quand sa loi il rumine.......

Aucun commentaire: