jeudi 31 janvier 2013

Dicton du 31 janvier

Duodi, 12 Pluviôse, an CCXXI, 14ème Décade, Jour du Brocoli.


Le 31 janvier :
Souvent fin janvier ne remplit pas le panier.
Compte bien fin janvier, que tu as mangé la moitié de ton grenier.
Janvier et février, comblent ou vident le grenier.

mercredi 30 janvier 2013

Souci: (Langage des fleurs)

Je suis votre ombre
Chagrin - Peine

(Du latin, solsequia, qui suit le soleil)  Genre de composées, tribu des calendulacées, comprenant une quinzaine d'espèces de l'Europe, de l'Afrique boréale et de l'Asie occidentale.
Ce sont des herbes annuelles à capitules jaunes ou orangés; 
Le souci officinal, qui a fourni plusieurs variétés, est cultivé dans les jardins et était autrefois employé en médecine
Le souci des vignes (calendula vulgaris) infeste souvent les cultures.
Les anciens représentaient le chagrin sous les traits d'un jeune homme tenant dans sa main une couronne de soucis.
La douleur de Vénus donna, dit-on, naissance à cette fleur
Veuve de son amant, quand jadis Cythérée
Mêla ses pleurs  au sang de son cher Adonis
Du sang naquis, dit-on l'anémone pourprée;
Des pleurs naquirent les soucis

Stanhopée: (Langage des fleurs)

Vous me faites tourner la tête

Genre d'orchidée, tribu des vandées, comprenant des herbes pseudobulbeuses, épiphytes, qui croissent dans l'Amérique tropicale.
Les stanhopées donnent de grandes et belles fleurs.  Pour les cultiver en serre chaude, on les met dans des paniers à claire-voie qu'on suspend, parce que les inflorescences se développent ordinairement de haut en bas.

Beurre de cacahuète, bon ou mauvais?

Dans un précédent article je vous avouais ma longue histoire d'amour avec le beurre de cacahuète,et je lançais, façon boutade "au grand dam de mon cholestérol", Nadine, une fidèle lectrice me fait remarquer qu'il n'y a pas de cholestérol dans le beurre de cacahuète, mais bon, ce n'est pas une raison pour abuser.

Voici donc l'article qu'elle m'a fait parvenir, les liens ont été conservés.

 Beurre de cacahuète

Articles Nutrition > Les corps gras > Beurre de cacahuète

Les intérêts nutritionnels du beurre de cacahuète

Le beurre de cacahuète : bon ou mauvais ?

Le beurre de cacahuète est avant tout du beurre d’arachide riche en lipides qui en fait un produit gras. Cependant la répartition des acides gras est équilibrée, avec moins de 20% d’acides gras saturés et 80% d’acides gras monoinsaturés et polyinsaturés, le beurre de cacahuètes est un aliment bon pour le cœur. De plus, de par son origine végétale, le beurre de cacahuète est dépourvu de cholestérol.
Pour la prise de masse, le beurre de cacahuète est un aliment intéressant sur le plan nutritionnel. En effet, les lipides sont brulés au cours de l’effort et ne sont généralement pas stockés sous forme de tissu adipeux à condition de le consommer avec modération.
Le beurre de cacahuète renferme une bonne source de protéine (26g pour 100g), et divers nutriments comme la niacine qui inhibe la synthèse du cholestérol et diminue le taux des triglycérides dans le sang.
On trouve aussi des folates qui préviennent les maladies cardio-vasculaires et les cancers, et protège contre la maladie d’Alzheimer et la dépression.
Parmi les antioxydants présents dans le beurre de cacahuète, on trouve de la vitamine E et du resveratrol. Ce dernier à la particularité d’être cardio-protecteur en interceptant et en piégeant les radicaux libres responsables du vieillissement, des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

Conseils et précautions :

. Pour information, la valeur énergétique pour 100g de produit est de 590 kcal avec 26g de protéines, 9g de glucides et 50g de lipides. La dose recommandée pour bénéficier des bienfaits et ne pas entraver les effets bénéfiques d’un régime ou d’une prise de muscles est d’environ 1 cuillère à soupe par jour.
. Lisez bien les étiquettes avant d’acheter un pot de beurre de cacahuète. En effet, on trouve bien trop souvent de l’huile de palme ou des huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées néfastes à la santé. Orientez vous vers du beurre de cacahuète biologique mais vérifiez toujours l’étiquette.
. Mieux vaut choisir du beurre de cacahuète traditionnel et non allégé car, celui qui est allégé en matière grasse contient deux fois plus de glucides que le beurre de cacahuète ordinaire.
. Il est à proscrire de l’alimentation en cas d’allergie aux arachides.

Dicton du 30 janvier

 Primidi 11 Nivôse, an CCXXI, 14ème Décade, jour de l'Ellébore 

Le 30 janvier :
Souvent à la Sainte-Martine, l'hiver reprend dès mâtines.
Prends garde à la Sainte-Martine, car souvent l'hiver se mutine.

mardi 29 janvier 2013

Sténocarpe, Langage des fleurs

Amour indomptable

Les sténocarpes sont des arbrisseaux à feuilles alternes, sinuées ou entières,glabres, à fleurs disposées en ombelles axillaires et terminales, aux-quelles succèdent des follicules allongées linéaires.
Les espèces peu nombreuses, de ce genre croissent en Australie et à la Nouvelle Calédonie.
Le sténocarpe de Cunningham est un magnifique arbrisseau, à fleurs en ombelles d'un rouge écarlate; il se cultive en serre tempérée.

Monsanto, clip video

 A voir et a diffuser!

http://www.youtube.com/watch?v=kUNxxXBAAQU

Il y a de plus en plus de preuves scientifiques qui prouvent que les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont différents des organismes naturels de manière inhérente, ceci incluant la façon dont le corps les assimile, ainsi que la façon dont le système immunitaire réponds à leur présence.
Mais Monsanto, le plus gros fabricant d’OGM au monde pense que les OGM ne sont pas différents des organismes naturels et que tester les OGM est à la fois inutile et sans valeur intrinsèque.
Dans la section de leur page “Sécurité alimentaire” sur leur site internet à la question de “Pourquoi de tests cliniques humains concernant les cultures OGM n’ont-ils pas été entrepris ?”, le géant de la biotechnologie explique son opinion sur le fait que les OGM sont “substantiellement équivalents” aux organismes naturels.
D’après Monsanto, puisque les concentrations de proteines, d’hydrates de carbone et autres nutrients varient parmi les cultures naturelles aussi bien que parmi les cultures OGM, alors ces différences sont automatiquement classées sans importance dans le domaine de la sécurité alimentaire des OGM.
De plus, Monsanto affirme que ses injections d’ADN étrangères dans ses cultures OGM sont également saines car, accrochez-vous bien, l’ADN est également présente dans la culture naturelle. Aucune importance que l’ADN injectée est étrangèrre à la variété et non naturelle et qu’elle est utilisée pour altérer la structure génétique entière de la plante OGM; d’après Monsanto, son ADN non naturel est automatiquement non-toxique, parce que chaque plante a aussi son ADN. Circulez y a rien à voir…
En utilisant cette même logique de l’absurde, il n’y aurait pas de problème à injecter de l’ADN d’animal dans un foetus humain par exemple, parce que le bébé contient également de l’ADN, correct ? Ou bien aussi boire de l’antigel qui est fait d’atomes et votre corps est fait d’atomes ? Sur les bases pseudo-scientifiques de Monsanto qui n’ont aucun sens, tout peut-être considéré comme non-toxique et sain parce que tout est fait d’atomes, tout comme nos corps !

De l’ADN étrangère dans des OGM responsable d’inflammations causant des maladies et des désordres auto-immunitaires
Au sujet de l’injection d’ADN étrangère dans les cultures OGM, l’association Physicians and Scientists for Responsible Application of Science and Technology (PSRAST) a pris une approche plus scientifique de la question en enquêtant sur la façon dont le corps métabolise l’ADN étrangère, leurs études ont montré que les choses ne sont pas aussi rose que Monsanto veut bien le dire. Comme on pouvait s’y attendre, l’ADN étrangère n’est pas bien reconnu par le corps et stimule négativement le système immunitaire de telle façon que cela cause des inflammations causant des maladies. (http://www.saynotogmos.org/scientific_studies.htm).
Monsanto ne se préoccuppe pas de la science et a juste pris la décision arbitraire de ne pas tester les résultats d’ingestion d’OGM chez les humains pour prouver ce qu’elle avance. En concluant par sa diatribe sans substance scientifique que les tests OGM sur les humains ne sont pas nécessaires, le géant de l’agriculture dit ici simplement: “Pas la peine, aucune valeur” dans les tests de sécurité des OGM, en d’autres termes, si Monsanto dit que c’est sain, alors.. c’est sain !
Le simple fait que quiconque puisse considérer cette déclaration aveugle ne servant que des intérêts particuliers comme étant scientifiquement valide paraît être singulièrement effrayant par lui-même, sans compter que le gouvernement américain approuve sans sourciller et ouvertement un tel non-sens et l’a utilisé pour établir une politique alimentaire. Pour le dire plus simpement: les OGM n’ont jamais été testé proprement sur les humains parce que Monsanto pense que cela n’est pas nécessaire, et la plupart de ceux en contrôle de la politique alimentaire sont tout à fait satisfait de cet état de fait.

Sources Monsanto , article original , Traduction
I fât lèyi, âs mak'tés sots,
li djôye d'avu li dièrin mot

Dicton du 29 janvier

Decadi,10 Pluviôse, an CCXXI, 13ème Décade, jour de la coignée

Le 29 janvier :
S'il gèle à la Saint-Sulplice, le printemps sera propice.

Évêque de Bourges (647) l'un des grands évêques de la Gaule. Il a donné son nom à la célèbre abbaye de Saint Sulpice, anciennement monastère de Notre-Dame de la Nef, où il fut inhumé (aujourd'hui maison des Petites Sœurs des Pauvres à Bourges).
Au moins 350 paroisses, en France, en Belgique, en Suisse ... l'honorent comme Saint Patron, preuve évidente du rayonnement de l'abbaye Saint Sulpice de Bourges.
Dans les seules limites du Berry, bien qu'aucune commune ne porte son nom, on peut relever 22 paroisses ou chapelles dédiés à Saint Sulpice : Allogny, Ardenais, Azy, Bannegon, Mornay-Berry, La Chapelle Montlinard, Balzème, Bazeiges, Bretagne, Buxeuil, La Châtre l'Anglin, Guilly, Hervaux, Jeu-Maloche, Lingé, Mérigny, Niherne, Onzay, Orville, Roussines et Sauzelles.
Dès le XVème siècle, la paroisse de Vatan, où la tradition place le berceau de Saint-Sulpice, avait chapelle et vicaire en son honneur. Une petite chapelle dans la forêt de Lancôme (dépendant de Vendoeuvres) était encore voilà quelques années un lieu de pèlerinage où est honoré Saint Sulpice, le 27 août de chaque année.
Cette date rappelle celle de la translation de reliques qui eut lieu le 27 août 1518, de Bourges à Paris, en l'église Saint Sulpice, dépendant alors de l'abbaye de Saint Germain des Prés. M. Olivier curé de cette paroisse de 1642 à 1657, donna le nom de Saint Sulpice à la compagnie des prêtres qu'il institua pour la formation du clergé. Les Sulpiciens s'établirent à Bourges en 1679, et depuis lors, à part les interruptions de la révolution et la séparation, ils n'ont cessé, en des résidences diverses de former le clergé berrichon.
Fêté le 18 janvier à une époque.

lundi 28 janvier 2013

strychnos (Langage des fleurs)

La vengeance est un plat qui se mange froid

Les strychnos sont des arbres, des arbrisseaux ou des lianes, à feuilles opposées, stipulées, présentant de trois à cinq nervures principales longitudinales.
Les fleurs groupées en cymes, sont pentamères ou tetramères .  Le fruit est une baie à péricarpe dur et ligneux.
On connaît soixante-cinq espèces de strychnos, habitant les contrées tropicales.  ces plantes vénéneuses renferment de la strychnine, de la brucine et plusieurs autres alcaloïdes.
Le strychos des buveurs, de l'Inde, a des baies non vénéneuses, à une ou deux graines.  Ces graines servent à clarifier les eaux vaseuses; la pulpe est fébrifuge.
Enfin, beaucoup d'espèces de strychos fournissent des poisons de flèches aux indigènes de divers pays.  Ces poisons sont dus au curare.

Strychnos toxifera

Originaire de Guyana le strychnos toxifera est une espèce de plante grimpante de type liane, de la famille des Menispermaceae, qui habite les forêts tropicales et subtropicales humides.
Les tribus de la Guyana le nomment ourari ou wourali (mais aussi urari ou woorara)
Le premier Européen a l'avoir identifiée et décrite est le naturaliste, géographe et explorateur allemand Alexander von Humboldt en 1807.

Utilisation

Le suc de couleur noir, issu de cette plante, est un poison paralysant les muscles et qui provoque la mort par un arrêt respiratoire. Les Amérindiens du Brésil, des rives de l'Amazone et de l'Orénoque, de la Guyane, de la Guyana ainsi que du Pérou l'utilisaient afin d'empoisonner leurs flèches, lances et harpons lors de leurs chasses dans la jungle. Associée souvent à des extraits d'espèces comme des aristoloches ou bien du latex d'euphorbe, sa préparation s'effectuait selon des rites religieux et dictée par les sorciers. Cette substance ainsi que celle extraite de Chondodendron tomentosum est communément appelée curare (végétal).
En revanche, cette espèce, malgré le nom de son genre, Strychnos, ne contient pas de Strychnine mais agit plutôt comme un antidote à celle-ci. Le suc est également utilisé dans le domaine pharmaceutique comme psychotrope contre l'hydrophobie et comme remède contre le tétanos entre autres.

Tabac (Langage des fleurs)

Courtisan

Le tabac est une plante qui peut atteindre 2 mètres de haut, dont les feuilles sont sessiles ou pédonculées et mesurent jusqu'à 60 à 70 centimètres de long; les fleurs, disposées en grappes ou en panicules, sont rouges, jaunes ou blanches.
Certaines espèces constituent de très belles plantes d'ornement: 
tabac blanc odorant à grandes fleurs, au parfum très suave; 
tabac à longue fleur, dont la corolle est d'abord blanche puis devient pourpre;
tabac géant, remarquable par son abondante et superbe floraison;
tabac tomenteux, tabac à feuilles de wigandia, etc..
Les deux espèces commerciales les plus importantes sont la nicotiana tabacum et la nicotiana rustica.

Moeurs:
Il est difficile de déterminer le berceau primitif du tabac.  En 1492, Christophe Colomb, débarquant dans les îles américaines, vit avec étonnement les indigènes prendre plaisir à aspirer la fumée d'un rouleau de feuilles séchées allumée à l'extrémité.
L'étymologie même du mot "tabac" dériverait de cette circonstance, soit du mot tabacos, employé par les indigènes pour désigner la feuille en question.
Les Espagnols introduisirent en Europe la nouvelle herbe; mais l'usage ne s'en généralisa que vers 1560, époque à laquelle Jean Nicot, ambassadeur de France à Lisbonne, envoya à Catherine de Médicis de la poudre de tabac destinée à guérir les migraines de la reine.
Le tabac fut alors l'objet d'un engouement excessif comme remède.  Désigné en Amérique sous le nom de petum, il reçut en Europe les dénominations les plus diverses: herbe sainte, herbe à tous les maux, panacée antarctique, herbe de la reine, dédicée, herbe à l'ambassadeur, nicotiane.
Cet engouement fut suivi d'une réaction violente.
En France Louis XIII, en interdit la vente; en Angleterre, Jacques 1er écrit le Misocapnos contre les fumeurs; le pape Urbain VIII les excommunie, etc.  Mais, devant l'échec de ces persécutions, les gouvernements prirent le parti plus sage de s'en faire une source de revenus.
Dès 1674, Colbert afferme le monopole des tabacs en France et ce monopole a toujours subsisté.

Sangria rouge sans alcool

 Version sans alcool de la sangria classique

Raisin blanc et noir; On leur doit d'abord le vin et il est certain que la vigne poussait déjà à l'état sauvage à l'age de la pierre.  Son berceau serai le Caucase.
Certaines variétés se consomment uniquement à table.  Le jus de raisin non fermenté a donné lieu de longue date a des cures "revigorantes et dépuratives".

Ingrédients:
1 l de jus de raisin noir
1 pomme
1 banane
1 orange
1 citron
1 pêche
(facultatif: un bâton de cannelle ou un peu de cannelle en poudre)

Préparation:
Pelez les fruits et coupez-les en petits morceaux.
Déposez-les dans un bol et ajoutez le jus de raisin.
Laissez reposer au réfrigérateur pendant deux à trois heures (plus vous laisserez la sangria reposer au réfrigérateur, plus elle sera savoureuse).
Un peu de poudre de cannelle dans la sangria ou quelques bâtonnets de cannelle dans la carafe donneront un goût particulier).
 Publié avec l'aimable autorisation de la fondation  contre le cancer

Dicton du 28 janvier

Nonidi 9 Pluviôse, an CCXXI, 13ème Décade, jour du Peuplier
Le 28 janvier :
Saint-Charlemagne, février en armes.
Pour Charlemagne, les écoliers, doivent fermer livres et cahiers.

La canonisation (1165)

En 1165, dans le cadre des conflits entre la papauté et l'empire, Frédéric Barberousse et l'antipape Pascal III procèdent à la canonisation de Charlemagne. La cérémonie religieuse d'élévation des ossements de Charlemagne par Renaud de Dassel, archevêque de Cologne et Alexandre II, évêque de Liège a lieu le 29 décembre 1165, en présence d'une nombreuse assistance. Ils sont placés dans une châsse provisoire, remplacée par une autre plus précieuse aux alentours de 1200.
La papauté ne s'est par la suite jamais prononcé sur la légitimité de cette canonisation. L'Église catholique préfère ne pas le compter au nombre des saints, en raison de la conversion des Saxons par la violence ; mais son culte est toléré et il est reconnu comme bienheureux par le pape Benoît XIV.
Charlemagne est entré dans l'ordo (calendrier) de plusieurs diocèses situés dans la région d'Aix-la-Chapelle, où ses ossements sont encore exposés à la vénération des fidèles. Sa fête est fixée au 28 janvier, anniversaire de sa mort.


dimanche 27 janvier 2013

Tamaris (Langage des fleurs)

Je vous apporte l'abondance

Genre de tamariscinées, comprenant une trentaine d'espèces qui habitent la région méditerranéenne.  La plupart des espèces du genre, présentent un grand intérêt ornemental.
Ce sont des arbrisseaux ou de petits arbres d'un aspect particulier, garnis de nombreuses ramules grêles, à feuilles très petites, sqamiformes; le branchâge rappelle les rameaux de l'asperge et il est très élégant.
Les fleurs, blanches ou roses, très réduites, sont disposées en épis latéraux, réunis en longues grappes feuillées, très gracieuses.
Dans le midi de la France pousse le tamaris d'Afrique.
Le tamaris mannifère du mont Sinaï, fournit, sous l'influence de la piqûre d'un hyménoptère, une matière sucrée alimentaire, la manne du désert ou turfah des Arabes

La manne du désert
Les Israélites craignant de manquer de nourriture au cours de la marche, adressèrent également des plaintes en ce sens auprès de Moïse. Celui-ci se tourna vers Dieu, qui résolut le problème en faisant tomber quotidiennement sur le camp hébreu une nourriture miraculeuse ayant la consistance de la mie de pain : la manne. "Mana" signifie "qu'est-ce que c'est ?", et on imagine la surprise des campeurs lorsqu'ils virent pour la première fois à leur réveil le sol recouvert de cette substance. La manne permit au peuple d'Israël de survivre pendant son voyage vers le pays de Canaan (Exode 16, 13-36).
Le récit de ce phénomène miraculeux et extraordinaire n'a pas empêché des orientalistes occidentaux de se pencher sur la question, et de tenter de le relier à la manifestation d'un processus naturel.
Dès 1823, deux naturalistes allemands, Wilhelm Hemprich et Christian Gottfried Ehrenberg, partirent en Orient pour enquêter au sujet de la manne de l'Exode. Ils y découvrirent qu'une variété d'arbustes poussant dans les déserts, le tamaris, vivait avec un insecte parasite, la cochenille, animal qui produit une substance naturelle se cristallisant normalement en un sucre comestible [4]. Hemprich et Gottfried firent le rapprochement entre cette sécrétion naturelle et la manne décrite dans la Bible.
Au siècle suivant, les biologistes Frederick Simon Bodenheimer et Oskar Theodor se rendirent dans le Sinaï. Ils retrouvèrent cette plante, et constatèrent également le même phénomène. Ils identifièrent précisément la plante et la décrivirent comme un arbuste à petites feuilles en écailles et à fleurs roses, le tamarix mannifera

Le produit sécrété est fabriqué par des cochenilles de l'espèce coccus manniparus. Riche en sucres, il a une consistance fondante. Au matin, cette nourriture tombe sur le sol en grandes quantités et recouvre parfois des surfaces entières. C'est dans le nord du Sinaï qu'elle est la plus abondante. Elle est encore vendue par les bédouins, trouve plusieurs utilisations et se conserve facilement. Les chercheurs européens auraient ainsi découvert la nourriture naturelle qui alimenta le peuple d’Israël durant les quarante ans passés au désert.




Tanaisie (Langage des fleurs)

Dehors trompeurs

Cette plante, cultivée dans les jardins, porte un large corymbe de fleurs d'un jaune d'or; mais son odeur est très forte, son goût d'une amertume insuportable et son emploi en médecine ne doit être fait qu'avec prudence.

La tanaisie commune ou Tanacetum vulgare est une plante herbacée vivace de la famille des Asteracées. Très commune en Europe, elle porte plusieurs noms vernaculaires : barbotine, herbe à poux ou herbe de Saint-Marc…

Cette grande plante aromatique peut dépasser un mètre de haut. Elle se reconnaît à ses fleurs jaunes qui apparaissent en juillet et à son feuillage odorant et finement découpé.

Culture de la tanaisie

La tanaisie est une plante facile à cultiver. Elle se plaît en plein soleil ou à l’ombre légère, dans toute terre bien drainée.

A noter : choisissez avec soin son emplacement car cette plante se ressème toute seule et peut devenir envahissante ; ses racines s'étalent largement et sont difficiles à arracher.

Pour éviter ce problème, vous pouvez aussi la cultiver en pot à condition de placer des billes d'argile au fond pour assurer un bon drainage.

Cette vivace très rustique demande peu de soin. Elle n’a pas besoin d’arrosage ni d’engrais.
Il est conseillé d’ôter régulièrement les fleurs fanées, afin de limiter les semis spontanés.

Utilisations de la tanaisie

Autrefois utilisée comme plante médicinale pour ces propriétés vermifuges, la tanaisie est une alliée fort utile pour les jardiniers. Elle a en effet pour particularité de faire fuir les insectes de type pucerons, chenilles et mouches blanches.

C'est une plante de la même famille que le pyrèthre (Tanacetum cinerariifolium) commercialisé sous plusieurs formes comme insecticide naturel.

Dans les maisons, on peut utiliser la tanaisie comme répulsif contre les fourmis, les mites et les puces, en fabricant des sachets de feuilles et d'inflorescences séchées.

Au jardin, on l’emploie dans les associations de plantes et on l’utilise pour fabriquer un "purin" insecticide. Il suffit de faire tremper 200 g de plante fraîche dans 5 litres d'eau pendant 24 heures, puis de faire bouillir ce mélange pendant 15 minutes pour obtenir une décoction à pulvériser sur les plantes.


Tamier (Langage des fleurs)

Femmes battues

Les tamiers (tamus) sont des herbes vivaces, à tige grêle connue sous les noms de taminier, vigne noire, racine vierge, herbe aux femmes battues, etc.
Les fruits gros comme une petite cerise, sont d'un beau rouge.
On en connaît plusieurs espèces d'Europe, d'Asie et d'Afrique.
Le tamier commun est employé en cataplasme contre les contusions.  On a utilisé autrefois sa souche, amère et âcre, comme purgative et diurétique.
Deux interprétations sont avancées pour justifier l’appellation d’herbe aux femmes battues
Pour les uns elles utilisaient la plante en application sur les plaies .
Pour les autres les propriétés vésicantes des racines étaient utilisées pour simuler des sévices et ainsi attirer la compassion pour solliciter l’aumône.
Cette plante est toxique bien que dans certaines régions (Aquitaine) on consomme les jeunes pousses volubiles (respounchous) en guise d’asperges, en omelette.

Dicton du 27 janvier

Octidi, 8 Pluviôse, an CCXXI, Jour du Mezeréon (Bois jolis - Daphne mezereum)


Le 27 janvier :
Saint-Julien brise la glace, s'il ne la brise, il l'embrasse.
Après Sainte-Angèle, le jardinier ne craint plus le gel.
Beau temps à la Saint-Julien, promet abondance de biens.

samedi 26 janvier 2013

Técome (Langage des fleurs)

Sensualité débordante

Genre de bignoniacées técomées, comprenant des arbres et des arbrisseaux à feuilles composées pennées, propre aux régions tempérées.
Le técome leucoxyle ou ébénier vert a des fleurs roses ou blanches; son bois, aromatique, est un beau bois débénisterie
On cultive dans les jardins le tecoma radicans (photo), vulgairement appelé jasmin trompette ou jasmin  de Virginie

Dicton du 26 janvier

Septidi 7 Pluviôse, an CCXXI, 13ème Décade, Jour de l'amadouvier

Le 26 janvier -
La Sainte-Mélanie, de la pluie en veut mie.
Sainte-Paule sec et beau, remplit greniers et tonneaux.

vendredi 25 janvier 2013

Dicton du 25 janvier

Sextidi 6 Pluviôse, an CCXXI, 13ème Décade, jour du Laurier tin

Le 25 janvier -
À la Saint-Paul, l'hiver se casse ou se recolle.
À la Saint-Paul s'entrebattent les vents, celui qui l'emporte dominera l'an.
À la conversion de Saint-Paul, l'hiver se rompt le cou, ou pour quatorze se le renoue.
Soleil de St-Priest, abondance de millet.

Paul de Tarse ou saint Paul pour les Chrétiens est l'une des figures principales du christianisme tant par le rôle qu'il a joué dans son expansion initiale auprès des polythéistes de certaines régions de l'Empire Romain Wikipedia
Naissance : ap. J.-C. 5, Tarse
Décès : ap. J.-C. 67, Rome

Li boûkète èmacralèye


 
LI BOÛKÈTE ÈMACRALÈYE

C'esteût l'nut' dè Noyé, li mame féve des boûkètes.
Et tos les p'tits-èfants rassonlés dilé l'feû,
Rin qu'a houmer l'odeur qui montéve dèl pêlète
Si sintî l'êwe al boke èt s'ralîtchî lès deûts.

Quand on costé dèl påsse èsteût djusse a l'îdèye,Li mame preindéve pêle èt hoyève on p'tit pô,
Et puis houp, li boukète e l'êr féve ine dimèye
Åt dvins l'mitan dèl pêle ritournéve cou-z-å-hôt.

"Lèyi-me on pô sayî, brèya li p'tite Madjène,
Dji wadje del ritoûrner d'adreût dèi prumî côp.
Vos-alez vèyî, mame." Et vola nosse glawène
Qui prind l'pêle a deûs mains, qui s'abahe on p'tit pô

Et rouf ! di totes ses fwèces èle èvole li boukète
Ele l'èvola si bin, qu'èle n'a måy ritoumé
On qwèra tos costés, so l'årmå, podrî l'pwète
On n'ritrova måy rin. Wice aveût-èle passé ?

Tot l'monde s'èl dimindéve èt les k'mères di vinåve
Si racontît tot bas, al-nut, åtoû dès feu,
Qui c'esteût sûr li diâle qu'èsteut catchî d'zos l'tåve
Et qui l'aveût magnî sin fé ni eune ni deus...

L'iviér passa, l'osté ramina lès vèrdeûres
Et lès fièsses di porotche ås djoyeûs cråmignons.
Tot l'monde aveût dèdja roûvi ciste aventeûre,
Quand li mère d'a Madjène fa r'blanki sès plafonds.

Vola don l'bwègne Colas, blankileû sins parèy
Qu'arive avou sès breûsses, sès håles èt sès sèyès.
I k'minça dè bodjî lès p'tites bardåh'rèyes
Qu'estî avå l'manèdje. I wèsta lès tåvlès

Qui pindît so lès meûrs, puis montant so s'halète,
I d'pinda l'grand mureû qui hågnîve so l'djivå
Et c'est podrî l'mureû qu'on r'trouva nosse boukète
Qu'èsteû la d'pôy sî meûs, co pu deûre qu'on vî clå,

Neûre come on cou d'chapê, reûdi èco pu qu'ine bâye,
Frisêye come ine vèye catche, èt d'zeûr di tot çoula,
Tote coviète di strons d'moke èt tèlemint tchamossèye
Qu'èle aveût dès poyèdjes co pé qu'in angora.

Poème de Georges Ista, Liège 12 - 11 - 1877  +Paris 6 - 1 - 1939

jeudi 24 janvier 2013

Boules au beurre d'arachide


 
Ceux qui me connaissent, savent mon amour immodéré et inconditionnel  pour le beurre de cacahuète à tel point que je n'ose plus en acheter, car un pot ouvert le matin est vide le soir, au grand dam de mon cholestérol:

Cette recette,trouvée sur le Net me tente beaucoup,et dès la semaine prochaine je m'y attèle

Il y a de nombreuses variantes de cette recette qui à première vue nous viendrait du Canada

Boules au beurre de cacahuète

Ingrédients (pour une quarantaine de boules) :
  • 500 g beurre d'arachide crémeux
  • 50 g de beurre à température ambiante
  • 1 pincée de sel
  • ½ cuillère à café de vanille liquide
  • 230 g de sucre glace
Glaçage :
  • 260 g de chocolat 80 % minimum peu sucré
  • 25 g de beurre
Garnir une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Dans un bol, mettre le beurre d’arachide, le sel et placer le au bain marie. Remuer de temps en temps jusqu’à obtenir un aspect crémeux. Ajouter la vanille, le sucre glace et mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance pâteuse (si nécessaire rajouter du sucre).
Réaliser de petites boules rondes d’environ 2.5 cm et les placer sur la plaque à pâtisserie revêtue de papier sulfurisé ou d’une feuille de silicone. Déposer au réfrigérateur pour 2 heures environ.
Faire fondre au bain marie le chocolat et le beurre, tout en remuant. Piquer d’un cure dent chaque boule et la tremper dans la ganache au chocolat. Chaque boule doit ainsi être parfaitement enrobée Les placer sur la plaque à biscuits. Mettre au réfrigérateur. Lorsqu’elles sont bien fermes, les mettre dans une boite hermétique, où les boules se conserveront pendant deux semaines.
Dès réalisation de cette recette je publierais les photos
Marco, comme d'ab, tu sais ce qui t'attend

Dicton du 24 janvier

Quintidi 5 Pluviôse, an CCXXI, 13ème Décade, jour du Taureau

Saint François de Sales

Le 24 janvier -
Si janvier est doux comme février, février est rude comme janvier.
Neige de St-Babylas, bien souvent on s'en lasse.

Babylas, devenu évêque d'Antioche vers 237, fut martyr sous l'empereur Dèce, et mourut dans les fers en 251. On le fête le 24 janvier dans l'Église latine. Son martyre est évoqué par Eusèbe de Césarée. Wikipedia
 
St Babylas

mercredi 23 janvier 2013

Téphrosie (Langage des fleurs)

Je ne suis pas un leurre

Les téphrosies sont des arbres, des arbrisseaux ou des plantes herbacées, revêtus d'un duvet soyeux et comme cendré, à feuilles imparinées et munies de stipules, à fleurs blanches, rosées ou violacées, disposées en grappes terminales; le fruit est une gousse linéaire.
La téphrosie tinctoriale croît à Ceylan et fournit un indigo de bonne qualité.
Les feuilles de la téphrosie séné, qui habite la province de Popayan, sont purgatives.
La théphrosie toxique croît dans l'Amérique centrale; elle sert à enivrer le poisson. Plusieurs espèces sont cultivées en serre
Latéphrosie vogelli (photo) sert également en République Démocratique du Congo (ex. Congo Belge) comme poison de pêche.

Thlaspi (Langage des fleurs)

Je brise les obstacles

Le thlaspi des champs comme celui des jardins, connu aussi sous le nom d'ibéride, se plaît dans les terrains sablonneux ou pierreux; dans les montagnes sa racine pénètre dans la roche et les cailloux, les fend et les divise.
Cette plante est aussi considérée comme dépoluante des sols contenant du cadmium et autres métaux lourds, quelle fixe dans le feuillage et dont on se débarrasse par élimination des parties vertes de la plante.

Caviar de tomates séchées

Je profite de l'actualité super calme du jardin en ce moment pour étoffer un peu les différentes rubriques, telles que cuisine, langage des fleurs etc...
Je vous propose aujourd'hui un caviar de tomates séchées conservées dans l'huile.
Vous aurez besoin de:
5 - 6 tomates séchées à l'huile
5 ou 6 cuillères à soupe de fromage blanc
Du basilic
Il existe différentes variantes de la recette, certains ajoutent  quelques câpres, et aussi quelques anchois avant mixage
A vous de définir vos goûts et d'adapter la recette

Egouttez bien les tomates, et mixez tous les ingrédients
Servir à l'apéro sur petits toast grillés

Thuya (Langage des fleurs)

Nid d'amour

Genre de conifères, tribu des cupressinées.  On écrit aussi Thuïa.
Les thuyas sont des arbres toujours verts, à tige droite, à rameaux nombreux, portant des fleurs petites, opposées en croix.  On les divise en deux groupes:
les thuyas proprement dits et les biotas, qui tous croissent dans l'hémisphère nord.
Le thuya biota ou thuya de Chine est très répandu dans les jardins, où il est employé à former des haies et des rideaux pour cacher les murs.
Le thuya du Canada atteint parfois 15 mètres de hauteur; il affecte une forme pyramidale.
Le thuya géant atteint 50 mètres de hauteur
Mauvaise réputation va jusqu'à la mer
la bonne reste sur le seuil de la maison

Dicton du 23 janvier

Quartidi 4 Pluviôse, an CCXXI, 13eme Décade, Jour du Perce-Neige

Saint Barnard

Archevêque de Vienne, en Isère (+842)
Né à Lyon d’une famille noble, il se maria et servit dans les armées de Charlemagne. Après 7 ans de mariage, les époux se séparèrent d’un commun accord et Barnard devint bénédictin au monastère d’Ambronay dans l’Ain. Il est nommé archevêque de Vienne dans l’Isère et ne démissionna qu’au bout de trentaine d’années d’épiscopat. Il fonda alors l’abbaye de Romans-sur-Isère et y finit ses jours dans la prière.
Mort le 22 janvier 841, il fut canonisé en 944 par Marin II
(source photo, Romans Historique)


Le 23 janvier -
Saint-Barnard ensoleillé rend le vigneron gai.
À Sainte-Emérance, les jours rallongent d'une aune de gance.
Sécheresse de janvier, richesse de fermier.


mardi 22 janvier 2013

Thym (Langage des fleurs)

Vous embaumez l'air où vous respirez

Le nom  de cette plante vient d'un mot grec qui signifie: "je parfume".
L'excellence du miel récolté en Grèce sur le mont Hymette et en Sicile sur le mont Hyba, était attribuée au délicieux arôme du thym de Crète.
Les hommes et les animaux la cherchent également.
--> Dans les croyances populaires, le thym était considéré comme purificateur. Il apportait amour, santé et courage.
Les Égyptiens et les Etrusques utilisaient le thym mélangé à d'autres ingrédients pour embaumer leurs morts. Les herboristes du XVIème siècle n'hésitaient pas à donner une longue liste de tous les maux qui peuvent être traités par le thym, depuis les crampes abdominales et le hoquet jusqu'aux morsures des bêtes venimeuses et les cauchemars.
L'herboriste français Maurice Mességué affirme que le thymol contenu dans le thym peut détruire les virus et les bactéries qui circulent dans l'atmosphère. Il le recommande lors des épidémies, au même titre que l'ail, pour remplacer la pénicilline.
Effet santé
Le thym est bactéricide. Il diminue les risques de contamination dans la nourriture et dans les marinades.
Recettes médicinales
L’ huile essentielle de thym contient 40 % de thymol, un puissant antiseptique.
  • Infusion (maux de tête, nausées, ballonnements) : Laisser infuser une petite cuillère à soupe de feuilles dans une théière d'eau bouillante pendant 10 mn. Filtrer, boire chaud. Rhume ou simple refroidissement : 3 à 4 tasses par jour (accélère la transpiration, dégage les voies respiratoires) et/ou faire une compresse chaude avec l’infusion et appliquer sur la poitrine 20 mn en couvrant avec une serviette pour conserver la chaleur. Piqûres d’insectes : une compresse avec l’infusion soulagera les démangeaisons.
  • Décoction : faire bouillir 2 c. à soupe de feuilles dans 1 l d’eau. Filtrer. Mauvaise haleine, gingivite : gargarismes. Ongles incarnés : verser 1 l de décoction dans 3 l d'eau et tremper les pieds 20 mn. Plaies, blessures : désinfecter avec une compresse imbibée.
  • Vapeur/fumigation (rhume, refroidissement) : Jeter une poignée de thym dans une casserole d'eau chaude, respirer la vapeur pendant 5 mn, en se couvrant la tête avec une serviette de bain.
  • Huile (contusions, ecchymoses) : Faire chauffer 2 h au bain-marie 30 g. de feuilles de thym dans 250 ml d'huile d'olive. Laisser refroidir et filtrer, embouteiller et conserver à l'abri de la lumière. Masser la région endolorie avec quelques gouttes d'huile.
  • Liqueur (refroidissement) : Faire tremper 6 branches de thym dans une bouteille de cognac pendant 1 semaine. À utiliser dès le premier frisson.
  • Pour faire aboutir un clou (furoncle) : Mettre dans un bol 1 c. à soupe de thym, 1/2 lime pressée, 1/2 c. à thé de jus d'oignon, ajouter 1 à 2 c. à thé de miel pour former une pâte, étendre sur la région affectée et laisser agir pendant 12 h en recouvrant avec une gaze. Laver et sécher la plaie.

Dicton du 22 janvier

Tridi 3 Pluviôse, an CCXXI, 13 eme Décade, jour du Fragon (Ruscus aculeatus)

Saint Vincent de Saragosse
Francisco Ribalta XVIIe 
 Le 22 janvier 
À la Saint-Vincent tout dégèle ou tout prend.
À la Saint-Vincent cesse la pluie et vient le vent.
À la Saint-Vincent, la sève monte dans les sarments.
Quand le soleil luit à la Saint-Vincent, le vin monte au sarment
À la Saint-Vincent l'hiver quitte sa dent ou la reprend.

lundi 21 janvier 2013

Tigridie (Langage des fleurs)

Je suis confus

Genre d'iridacées iridées  Les tigridies sont des plantes bulbeuses, caractérisées par leurs fleurs à périanthe non tubéreux, à étamines plus ou moins soudés par leurs filets, à styles filiformes et stigmates terminaux.
On en connaît sept espèces, toutes de l'Amérique du Sud.
Dans la Tigridie oeil de paon ou lis de tigre, les sépales, particulièrement développés, sont d'un rouge écarlate à l'extrémité et marqués de zones rouges, jaunes et violettes.
Les tigridies sont cultivées comme plantes ornementales.

Tilleul (Langage des fleurs)

Amour conjugal
Jupiter et Mercure, cachés sous la forme humaine, visitaient la Phrygie.  Arrivés dans un village, c'est en vain qu'ils demandèrent l'hospitalité dans les maisons des plus riches habitants, ils furent repoussés partout.
Ce fut deux pauvres bûcherons, Philémont et Baucis sa femme, qui, malgré leur misère, reçurent de leur mieux les deux étrangers.
Pour les récompenser, Jupiter changea leur cabane en un temple dont ils devinrent les serviteurs.
Ces modèles de l'amour conjugal ne réclamèrent du maître de l'Olympe d'autres faveurs que de mourir ensemble quand le destin aurait marqué leur dernier jour: leurs voeux furent exaucés, Philémont fut changé en chêne et Baucis en tilleul

Dicton du 21 janvier

Duodi 2 Pluviôse, an CCXXI, 13eme Décade, Jour de la Mousse

Sainte Agnès de Rome Tableau de Domenichino

Le 21 janvier
Jour de Saint-Agnès, jamais trop de froid ne laisse.
À la Sainte-Agnès, l'hiver sans amour ne progresse.
À Sainte-Agnès, une heure de plus.
Pour Sainte-Agnès et saint Fructueux, les plus grands froids.

dimanche 20 janvier 2013

Troène (Langage des fleurs)

Nous avons de beaux jours devant nous

Les troènes (ligustrums) sont de petits arbres ou arbrisseaux à feuilles ovales, oblongues, lancéolées, généralement persistantes.  Les fleurs, blanches, odorantes, sont groupées en panicules terminales.  On en connaît une vingtaine d'espèces, dont dix sont employées pour l'ornementation des jardins.
Le troène commun atteint 2 à 3 mètres; il se rencontre dans les haies, les buissons, à la lisière des bois; on les cultive dans les jardins, où il forme d'excellentes haies.
Le troène de la Chine, dépassant 4 mètres, est le plus employé comme ornemental

Li cwèrbâ èt li r'nâ

On vî cwerbâ,so in âbe apîc'té
Tinéve è s'bètch' on bê froumadje
Mins l'fin r'nâ, qui l'aveût st-odé,
Saprèpia èt, dit s'fâ lingadje
Lî dèrit:  "Vî fré cwèrbâ,
Qui v's ètez bê, vos f'riz' blâme â ritchâ
Sins minti, si vosse gazouyèdje
Est st-ossi bê qui vosse ploumèdje
Vos d'éz t-èsse li pirou,chal divins les bwès."
So cès mots-là, l'cwerbâ, fout pus ureùs qu'on rwè!
Et po mostrer qu'aveût 'ne bèle vwè,
I tapa s'bètch â lâdje, èt l'froumadje fat l'plonket!
Mins li r'nâ broka d'us, èt dèrit: "Vî cwerbâ,
Aprindez qui tot platch'teù
Vike âs crotchèts dès cis qu'sont d'douce crèyince...
Cisse lèçon-là vât bin on froumadje, dji pinse"
Li cwerbâ, honteûs èt bèsé,
Djura... mins on pô târd, qui n'si laîreût pus r'fé!
Nicolas Dechesne 1963

Dicton du 20 janvier

Primidi 1 Pluviôse an CCXXI, jour de l'auréole (Daphne Laureola) 13eme Décade

Le 20 janvier -
À la Saint-Maur, tout est mort.
À la Saint-Maur, moitié de l'hiver est dehors.
D'habitude à la Saint-Maur, la moitié de l'hiver est dehors.
S'il gèle à la Saint-Sébastien, la mauvaise herbe ne revient.
S'il gèle à la Saint-Sébastien, l'hiver s'en va ou revient.

Saint Sébastien, saint patron des archers


Saint Sébastien, martryr du III°siècle est le saint patron des archers (entre autres). Il est fêté le 20 janvier.
Il était déjà chrétien lorsque l'Empereur Dioclètien le nomma capitaine de la garde prétorienne. Mais Sébastien protégea des chrétiens lors des persécutions du III° siècle.
En 288, Dioclétien ordonna aux hommes de Sébastien de le tuer en le transperçant de flèches. Mais les soldats, attachés à leur chef, évitèrent les parties vitales. Laissé pour mort, il fut sauvé. L'empereur ordonna alors qu'il soit battu à mort.
 Saint Sébastien par Le Pérugin vers 1500.

Tous les ans en Janvier (le 19 en principe), les archers fêtent St Sébastien. 
 Le tir de la Saint Sébastien répond à des règles précises.

Le tir de la Saint-Sébastien (19 janvier)
Dans les compagnies perpétuant cette tradition, tous doivent d'être présents en blanc au tir de la Saint Sébastien
Les "archers-chevaliers" portent une épée, les "archers baptisés" (les aspirants-chevaliers) une dague. Habillés ainsi, on sait l'ordre des préséances.
La partie commence par l'accrochage des 2 blasons (un pour les arcs classiques, un pour les compounds). Le porte-drapeau du club s'avance, suivi des chevaliers. Les premiers tiennent le carton à accrocher. Une fois punaisé, le porte-drapeau le salue en inclinant le drapeau à l'horizontale. Puis toujours en procession, les chevaliers reviennent vers le pas de tir.
Un chevalier annonce, avant de commencer, les règles du jeu pour ceux qui ne les connaissent pas. Celui qui manquera à la règle devra " passer au tronc " = « payer  ce qu'il veut ». Le " tronc " : un pot-à-lait porte le nom de la compagnie, il est placé bien en vue sur une table. Le passage au tronc est un rite qui a lui aussi ses règles.
Chacun doit tirer trois flèches en tout, en trois fois par ordre de préséance (chevaliers puis archers par ordre d'ancienneté). Le premier tir comporte un rituel: le salut aux buttes. Il faut porter un chapeau. Le tireur dit d'une voix forte: " Mesdames, messieurs, je vous salue! " Et les autres répondent: " Salut! ". Alors il peut tirer sa flèche. Pendant les tirs, l'assistance doit rester silencieuse.
A chaque tir, les chevaliers s'avancent en procession vers le blason pour voir à qui appartient la flèche la plus proche du centre. On note le nom du propriétaire près du trou sur le blason. Puis chacun reprend sa flèche et retourne attendre son tour au pas de tir. Quand tout le monde a tiré sa dernière flèche, les chevaliers retournent ensemble au blason pour décider qui a gagné.
La flèche du gagnant (1 par catégorie) doit être remise solennellement. Les archers font une haie d'honneur de chaque côté de la cible, tandis que le gagnant s'avance lentement. Le blason est détaché avec la flèche plantée dedans. Un chevalier le présente au gagnant qui prend sa flèche en disant: " Chevalier, merci! ". On remet au gagnant une flèche en bois aux plumes blanches, pyrogravée (un peu plus tard) avec la date de l'événement et le nom.
Le Saint Sébastien de l'année reçoit une médaille représentant le saint.  Après la partie, la table est mise pour un banquet.
Posé à côté du tronc, le registre symbole de la vie de la compagnie, porte tous les événements, un greffier en est chargé. Le nom du gagnant y est inscrit.


Choucroute Polonaise version Antoine


Ce samedi nous avons été invité chez Antoine, un ancien collègue et ami afin de fêter son anniversaire.
Le repas fut grandiose, et j'ai apprécié pour la deuxième fois une "choucroute à la Polonaise".
Si vous faites une petite recherche sur le Net, vous allez trouver plusieurs version de cette recette, je suppose qu'il y a autant de variantes qu'il y a de régions en Pologne, mais la recette d'Antoine est un vrai bonheur, un ravissement pour le palais.
Je ne préciserais pas vraiment les quantités, vous avez déjà préparé une choucroute, donc selon le nombre de personnes les proportions varieront, mais le principe reste inchangé.

Préparez dans un saladier environ 1L1/2 d'eau dans laquelle vous allez mélanger au fouet 1 à 2 boites de concentré de tomates, vous pouvez aussi y mettre une boite de tomates pelées (petite variante trouvée sur le Net).
Bien mélanger, le concentré doit être complétement délayé, vous pouvez aussi ajouter un peu de paprika.
Préparez 7 sortes de viandes, lard fumé, saucisse polonaise, poitrine de porc, saucisses, petites côtes fumées etc, coupés en petits morceaux

Lavez et rincez la choucroute comme d'habitude
Dans une grande casserole, placez un jambonneau
Entourez le jambonneau d'environ deux cm de choucroute, déposez un lit de viande, arrosez d'une louche de mélange
Poursuivre  l'opération  couches après couches (choucroute, viande, arrosage) (le jus doit à la fin affleurer la choucroute)

Mettre à feu doux, mélanger de temps en temps, remettre du jus de temps en temps si nécessaire et laisser mijoter jusqu'à ce que le jambonneau se défasse  complètement
Salez et poivrez  en goûtant de temps à autre, car les quantités de sel peuvent varier selon les viandes utilisées.
Si vous avez prévu des saucisses type "Francfort", mettez les en fin de cuisson, afin qu'elles n'éclatent pas

Une variante de la recette ajoute quelques champignons, je n'ai pas essayé mais je vous le signale toutefois

Je ne puis comparer cette recette avec celle du Vî comte, excellente de surcroit, car étant diamétralement opposées, tout ce que je peux dire c'est qu'elles sont toutes deux un vrai bonheur pour le palais

samedi 19 janvier 2013

Dicton du 19 janvier

Decadi 30 Nivôse an CCXXI 12eme décade, Jour du Crible


Le 19 janvier -
Janvier le frileux, février le grésilleux.
Janvier de glace fait le point, février qui passe le rompt.

vendredi 18 janvier 2013

Encore une nouvelle rubrique: La Cuisine végétarienne

La nouvelle saison s'annonce très prometteuse, trois nouvelles recrues nous ont rejoint et la surface cultivée au jardin sera doublée d'ici mars
La production va pouvoir passer à la vitesse supérieure 
Le jardin est en train de trouver ses marques, après trois saisons de tâtonnements.
Cette saison, nous allons donner priorité aux légumes de conservation, sans toutefois négliger les petits légumes et les légumes anciens ou oubliés.  A ce propos, encore une petite nouveauté, la boulette de Bussy, navet champenois à saveur sucrée (je me réjouis de goûter)
C'est entre autre pourquoi je pense qu'une rubrique traitant de plats végétariens à vraiment sa place ici.
Nous parlerons recettes, livres, menu etc..., et pour ouvrir cette rubrique, je vous présenterais le livre de Hélène Pasquiet "Les steaks végétaux: dont je vous livre ici le 4eme de couverture:
Les steaks végétaux:
Les steaks végétaux remplacent parfaitement la viande pour les végétariens, mais aussi pour ceux qui veulent réduire leur consommation carnée à condition de bien les préparer.
Ce livre vous livre toutes les astuces pour les réussir et des idées pour varier les plaisirs.

Hélène Pasquet est naturopathe - iridologue et conseillère en diététique naturelle.  Elle est passionnée par les soins naturels, l'alimentation saine, et la cuisine depuis de nombreuses années.
Elle est l'auteur de plusieurs livres dont
J'ai pris ce jour contact avec l'auteur afin de pouvoir publier sur le blog quelques recettes, je vous tiendrais au courant

Dicton du 18 janvier

Nonidi 29 Nivôse an CCXXI,12eme Décade, jour du Mercure

 Le 18 janvier -
Saint-Pierre pluvieux est pour trente jours dangereux.
À la chaire du bon Saint-Pierre, l'hiver s'en va s'il ne resserre.
À la Saint-Pierre, l'hiver s'en va ou se resserre.
Neige de la Sainte-Prisca, va apporter une belle année que voilà.

--> Une tradition, qui ne repose sur aucune confirmation historique, rapporte que la sainte, à l'âge de treize ans, est baptisée par Saint Pierre dans sa période missionnaire d'apôtre à Rome. La légende ultérieure, datant du VIIIe siècle commence à l'identifier à la jeune Priscilla, épouse d'Aquila, mentionnée par Saint Paul dans l' Epitre aux Romains. Cette thèse est mise en doute par les chercheurs.
Plus particulièrement en Angleterre, elle est honorée comme une enfant martyr, le 18 janvier.
La légende dit que Saint Prisca était d'une famille noble. À treize ans, elle est accusée de , christianisme et vers le milieu du Ie siècle, en raison de la persécution par Claudius. Il lui ordonne de faire un sacrifice au dieu Apollon. Quand elle refuse, en raison de sa foi chrétienne, selon le martyrologue romain, elle est soumise à de nombreuses tortures : elle est battue et envoyée en prison. Après sa libération de prison, elle affirme encore fermement sa foi en Jésus Christ. Cette fois, sa peine comprend la flagellation, l'ébouillantage à la suif puis une seconde fois emprisonnée. Elle est enfin jetée à un lion dans une arène, mais il se couche tranquillement à ses pieds.
Elle est affamée pendant trois jours dans une maison-prison pour esclave, puis torturée à une crémaillère. Des morceaux de chair lui sont arrachés avec des crochets de fer puis elle est jetée au bûcher,
Elle reste miraculeusement en vie, mais elle est décapitée à la dixième étape de la Via Ostiensis, la route de Rome à Ostie
Les chrétiens enterrent son corps dans la Catacombe de Priscille, sur l'Aventin, la plus ancienne à Rome, à l'endroit de sa mort.
Selon la tradition, Prisca est donc la première Sainte de l'Occident à témoigner de sa foi dans le Christ par le martyr. Comme son nom l'indique, elle a des origines latines, c'est-à-dire «primitive».
Les restes présumés de la sainte ont été trouvés au cours du VIIIe siècle par le pape Eutychien puis transférés à l'église Eponyme. Celle-ci est construite sur le site, très tôt. Le Priscoe Titulus, est mentionné au Ve siècle. Au XVIIIe siècle une tablette de bronze est trouvée près de cette église, avec une inscription datée de l'an 224. Par celle-ci, un sénateur nommé Caius Marius Pudens Cornelianus obtient la citoyenneté dans une ville Espagnole. En raison du fait que ces tablettes étaient généralement mises en place dans les maisons de la personne ainsi honorée, il est possible que le palais du sénateur se trouvait à l'endroit où l' église est construite ultérieurement. Il est probable que Prisca ait créé l' église, ou que dès le IIIe siècle, elle permette l'usage d'une partie de la maison aux chrétiens pour l'exercice de leur culte. Il ne peut être prouvé que la martyr enterrée dans la catacombe de Priscilla, appartenait à la même famille ou était identique au fondateur du titre de l'église.